Vieux chien : que faire pour qu’il « parte » tranquillement

Actu | 30/08/19


Vieux chien : que faire pour qu’il « parte » tranquillement

Depuis quelques mois, votre chien peine à se déplacer, il ne mange plus beaucoup, il lui arrive régulièrement de s’uriner dessus. La fin de vie du chien est un moment difficile ; vous avez tellement partagé avec votre compagnon canin que vous souffrez de le voir autant diminué. Lorsque la qualité de vie de votre chien est considérablement limitée du fait des pathologies liées à l’âge, une question peut se poser : faut-il recourir à l’euthanasie du chien ? Il s’agit d’une question très délicate, car l’euthanasie est un choix parfois compliqué à assumer. Pourquoi y recourir ? AssurVeto vous en parle.

L’espérance de vie des chiens

Tout comme l’espérance de vie des humains ne cesse de s’allonger, il en va de même pour les chiens… et pour les mêmes raisons ! C’est parce que les chiens sont mieux soignés et profitent d’une alimentation plus adaptée que leur espérance de vie s’est peu à peu allongée. Aujourd’hui, on établit à 13 ans l’espérance de vie moyenne d’un chien. Attention, il existe de fortes différences en fonction des espèces : les grands chiens sont considérés comme « vieux » dès l’âge de 8-9 ans, alors que pour les petits chiens, la vieillesse commence plutôt aux alentours de 12-13 ans.

Les effets du vieillissement sur les chiens

Selon la race, les symptômes du vieillissement peuvent varier. Les gros chiens souffrent particulièrement des articulations et des hanches. Se lever, marcher, monter des marches… tous ses mouvements basiques deviennent difficiles voire impossibles à exécuter pour votre chien. Il a tendance alors à passer toutes ses journées allongé et produit un effort maximum pour s’alimenter. Chez le petit chien, ces symptômes peuvent aussi surgir mais plus tardivement. Les vieux chiens ont aussi une tendance à devenir sourds et dans certains cas presque aveugles. Ils peuvent également développer des maladies spécifiques : tumeurs, calculs, problèmes cardiaques…

Le vieillissement réduit donc drastiquement leur qualité de vie, et dans certains cas peut être source de souffrances physiques importantes.

L’euthanasie du chien : une solution à considérer ?

Lorsque la fin de vie du chien ressemble à une agonie, ses maîtres peuvent se poser la question du recours à l’euthanasie. Il est bien sûr toujours douloureux de penser à donner la mort à son chien, mais l’euthanasie permet d’abréger les souffrances du chien vieillissant. L’euthanasie est un acte médical réalisé par votre vétérinaire. Concrètement, ce dernier injecte une surdose d’anesthésique à votre chien, qui s’endort tranquillement et sans douleur. Il est toujours douloureux de voir son chien s’en aller, toutefois l’euthanasie constitue souvent un vrai « soulagement » pour votre chien, lorsque la vieillesse et les maladies rendent son quotidien très pénible.

La prise en charge de l’euthanasie du chien

Votre chien est la prunelle de vos yeux, c’est pourquoi vous aviez souscrit depuis plusieurs années une mutuelle santé chien, afin de pouvoir le faire soigner dans les meilleures conditions possibles. Sachez que les assurances santé dédiées aux chiens comportent généralement un volet de prise en charge de l’euthanasie. Chez AssurVeto par exemple, nos formules Tranquillité et Sérénité couvrent les frais d’euthanasie à hauteur de 75 et 100 euros, respectivement. Pour que votre compagnon puisse s’en aller en douceur et sans souffrir davantage.