logo-foire-aux-questions Votre chien est-il sensible au froid ?

Actu   |   21/01/2019


Votre chien est-il sensible au froid ?

L’automne est bel et bien arrivé, et nous voilà déjà à sortir les mouchoirs ! Mais votre chien souffre-t-il aussi du froid ? Si rhume et angine font partie du quotidien des humains aux saisons fraîches, votre compagnon canin dispose d’un métabolisme différent qui le rend généralement bien mieux résistant au froid. Mais attention, tous les chiens ne sont pas égaux face aux basses températures et des risques de santé existent pour les chiens lorsque l’hiver arrive. Votre assurance chien prend alors tout son sens.

 

Les chiens ne craignent pas le froid. FAUX

En fait, tout dépend du chien ! Certaines races sont particulièrement bien adaptées aux températures froides, y compris négatives. Pensez au husky, au saint-bernard, au dogue du Tibet, ou encore à l’Akita du Japon… De manière générale, il est vrai que les chiens sont bien résistants au froid. Toutefois, et c’est logique, les chiens de très petite taille et les chiens à poils courts sont quant à eux plus vulnérables : chihuahuas, lévriers ou encore yorkshires doivent ainsi être bien protégés, lorsqu’ils sortent par températures fraîches.

Quels risques de santé courent les chiens l’hiver ?

Même si les chiens sont globalement bien plus résistants que les hommes aux températures froides, ils peuvent souffrir de pathologies spécifiques en saison hivernale. Ils sont notamment sujets aux maladies respiratoires, si le contraste entre la température de leur lieu d’habitation et l’extérieur est excessive : bronchites, trachéites et pneumonies peuvent ainsi les toucher, et exiger des traitements et un suivi adapté. 

L’organisme des jeunes chiens peut également être sensible au froid et répondre par des gastro-entérites parfois brutales, qui nécessiteront une prise en charge par le vétérinaire. 

Enfin, il est à noter que la neige fait souvent mauvais ménage avec votre chien (sauf pour les races résistantes évoquées ci-dessus). Saviez-vous ainsi qu’un chien qui mange trop de neige pourrait souffrir de gastrite des neiges ? Autres risques : les gerçures ou gelures des coussinets ou de la truffe, qui peuvent se produire si votre chien reste longtemps dans la neige. Un baume peut être efficace si les gelures ne sont pas trop graves, mais en cas de doutes, il sera préférable de vous rendre chez le véto.

Une bonne assurance santé chien pour que l’hiver et ses risques ne vous fassent ni chaud ni froid !

Si le médicament pour votre chat doit être donné via une pipette ou en dehors des repas, la séquence « administration » peut se compliquer. Nos conseils : placer votre chat dans un lange, comme si vous l’emmaillottiez. Ainsi bien calé, il ne pourra pas se débattre et ce cocon lui apportera du réconfort. Ouvrez ensuite délicatement sa bouche et glissez-y la pipette ou la pilule. Dans le cas d’une pilule, pensez-à lui donner 5 ml d’eau avec une pipette pour qu’il l’avale plus facilement son médicament.

La santé du chat : des frais souvent ignorés

L’hiver, comme on vient de le voir, n’est donc pas dénué de risques de santé pour votre chien. Les différentes maladies qui peuvent l’affecterpeuvent vous conduire à consulter plusieurs fois le vétérinaire et engendrer des frais significatifs. Pour faire face à ce budget santé chien qui sera vite élevé, une bonne assurance animaux dédiée à votre compagnon canin est un atout majeur. AssurVeto, selon la formule choisie, selon la formule choisie, couvrira tout ou partie de vos consultations, soins et frais de pharmacie. Avec AssurVeto, vous protégez ainsi votre chien, quelle que soit la saison ! AssurVeto, vous pouvez à partir de 20,40 euros par mois, protéger votre petit félin aussi bien pour les risques de maladies, que pour les risques d’accidents. Et vous voilà plus serein !