Collier ou harnais pour chien : comment choisir ?

Actu | 02/10/2020


Collier ou harnais pour chien : comment choisir ?

Les chiens sont des animaux toniques, qui ont besoin pour leur bien-être de marcher, courir, se déplacer pour renifler… Vous savez bien à quel point votre chien est heureux quand il sent l’heure de la promenade arriver ! Et pour le duo maître/ chien, la promenade est souvent un vrai moment de connivence et de plaisirs partagés. Toutefois, vous savez que pour sortir dans les lieux publics, votre chien doit souvent être attaché : cela permet d’éviter des accidents (morsures, collisions avec une voiture, etc.). Alors vous vous posez sans doute la question du meilleur système à adopter, surtout si c’est la première fois que vous avez un chien et que vous vous sentez encore novice en matière d’éducation canine. AssurVeto fait le point !

Promener son chien attaché : que dit la loi ?

C’est la loi qui détermine si votre chien doit être attaché lorsque vous le promenez. Plusieurs cas de figures existent :

-          Votre chien est considéré comme un chien dangereux  (catégorie 1 ou catégorie 2) : vous devez impérativement le promener dans les lieux publics en l’attachant. Il faudra également qu’il porte une muselière.

-          Votre chien ne fait pas partie des catégories 1 et 2, mais vous le laissez se promener sans être à proximité immédiate de lui. Sachez que si votre chien se trouve seul à plus de 100 mètres de vous, on peut considérer qu’il « divague ». Or le chien dit errant est susceptible d’être ramassé pour être emmené à la fourrière.

Ce sont les maires des communes qui décident de l’obligation ou non de laisser les chiens se promener sans laisse (hors catégories 1 et 2). Il est donc important que vous vérifiiez selon le lieu où vous vivez les arrêtés municipaux qui ont été promulgués à ce sujet.

Bon à savoir : un chien promené sans laisse alors qu’il devrait être attaché expose son maître à une amende ! Le montant varie selon les communes.

Quel système retenir pour promener son chien attaché : collier ou harnais ?

Autrefois, le système majoritaire était celui du collier auquel on attachait une laisse. Collier en métal, collier en cuir ou en nylon, ce système d’attache pour les chiens était le plus utilisé. Si nombre de maîtres y recourent encore, il faut savoir que les éducateurs canins soulignent aujourd’hui les méfaits possibles des colliers. En effet ceux-ci appuient sur la trachée du chien, autant qu’ils peuvent irriter la peau. Si votre chien est nerveux ou très dynamique et que vous passez votre temps à tirer vigoureusement sur la laisse (et donc le collier) pour le maîtriser, vous pouvez donc réellement le blesser.

Dans la phase d’apprentissage des jeunes chiots (souvent très toniques), il est donc préférable de recourir au harnais, que l’on place au niveau du dos et du poitrail. La gorge est ainsi laissée libre et votre chien ne sera donc pas blessé ! Le harnais est un système d’attache reconnu comme moins « agressif » pour le chien.

Quant au type de laisse, vous pouvez choisir soit une laisse de taille fixe, soit une laisse rétractable. Tout dépend de la liberté que vous souhaitez donner au chien. Si votre compagnon canin est de tempérament très joueur ou curieux, il faudra maintenir la laisse assez courte pour qu’il ne saute pas sur tout le monde lors de sa promenade.

 

Les risques encourus par un chien non attaché

Si les chiens doivent être bien contrôlés lors de leurs promenades, c’est pour plusieurs raisons :

-          Eviter qu’ils n’aillent mordre des personnes ou d’autres chiens ou animaux

-          Eviter également qu’ils ne se blessent : en se faisant renverser par une voiture, en se faisant attaquer par d’autres chiens ; en provoquant des chutes d’objets, en ingurgitant des substances toxiques…

La vie d’un chien est parfois semée d’embûches et mieux vaut dans certains cas bien le contrôler pour le garder en bonne santé.

Toutefois, on sait aussi qu’en forêt et dans les champs, ou dans certains parcs prévus pour leur activité physique, rien de tel pour votre chien que de gambader à perdre haleine ! Il est en effet primordial de lui offrir ses moments d’intense défoulement.

Mais malgré toute votre vigilance, votre chien peut parfois parvenir à s’enfuir avec sa laisse. C’est dans de telles situations qui peuvent conduire à des accidents que votre assurance santé pour chiens pourra vous rendre de fiers services. L’assurance santé pour les animaux domestiques prévoit la prise en charge des traumatismes dont pourrait être victime votre chien : contusions, fractures, blessures cutanées… Avec la mutuelle dédiée chiens, vos frais de consultations, hospitalisations, opérations chirurgicales et suivi peuvent être, partiellement ou totalement, pris en charge.

 

Lien : https://www.assurmix.fr/assurance-animaux