Punir son chien : comment « bien faire » ?

Actu | 06/11/19


Punir son chien : comment « bien faire » ?

Votre toutou est adorable, mais il peut aussi parfois être l’auteur des pires bêtises ! Tout renverser dans la maison, monter sur les tables, manger ce qu’il ne doit pas manger, mordiller (pour s’amuser), sauter sur les gens avec force… Il existe évidemment des situations dans la vie d’un chien où la punition s’avère nécessaire. Punir, surtout pour un jeune chien, contribue à bien l’éduquer.

Un rappel de base : ne jamais frapper son chien !

Quelle que soit la bêtise qu’il ait faite, n’utilisez jamais la violence physique avec votre chien. Vous allez lui faire mal, lui faire peur, et dans certains cas, cela peut le rendre violent lui-même. Quand on parle de punition pour un chien, il ne s’agit donc jamais de taper.

 

La cohérence : le maître-mot pour la punition

Si votre chien fait quelque chose que vous n’estimez pas bien, il faut le lui faire comprendre. Mais attention, si vous le fâchez un jour pour avoir fait quelque chose et que le lendemain, lorsqu’il recommence, vous ne dites rien, votre chien ne va rien comprendre. La punition doit toujours être cohérente, en fonction de vos attentes et de vos principes d’éducation pour le chien.

Quelles sont les punitions que l’on peut utiliser avec le chien ?

1° Vous pouvez commencer par élever la voix pour faire comprendre au chien que ce qu’il vient de faire est mal. Les chiens sont très sensibles à la mélodie et au ton utilisé. Ils se rendent très bien compte de ce que votre voix sous-entend : colère, contrariété, désaccord (et à l’inverse, joie, affection, etc.)

2° Vous pouvez ensuite l’envoyer dans son panier ou le mettre dans une pièce fermée. Attention, toutefois, si vous faites cela en guise de punition, il faut y fixer une durée. Jamais plus de 10 minutes ! Si vous le laissez plus longtemps, le chien ne saura plus pourquoi il a été envoyé au panier ou placé dans une pièce fermée. Faites-le revenir au bout de 10 minutes, en le félicitant d’être plus calme.

3° Pour certaines choses peu graves, la simple indifférence de votre part fera comprendre au chien que vous n’approuvez pas ce qu’il vient de faire. Ignorez-le et son comportement peut changer !

Eviter d’en arriver à la sanction

L’important dans l’éducation du chien, c’est aussi de lui faire comprendre lorsqu’il a bien agi ! Pour cela, rien de tel que le système de récompense. Votre chien apprend ainsi dans quelles situations vous êtes content(e) de lui.

Punir, c’est aussi bien prendre soin de son chien

Apprendre à votre chien à bien se comporter, c’est aussi lui rendre service ! Il saura ainsi mieux vivre en société, n’aura pas de frustrations ni vexations à subir. Et si vous êtes soucieux de la bonne éducation de votre chien, sans nul doute l’êtes-vous aussi de sa santé. Pour un chien heureux et en bonne forme, il peut être utile de penser à souscrire une assurance santé chien. Ces produits d’assurances dédiés vous couvrent – selon la formule choisie- pour les risques d’accidents et de maladies, mais aussi pour les frais de stérilisation ou encore de vaccination.

Et c’est votre chien qui vous dira merci ;)