logo-foire-aux-questions Education du chat : les points-clés

Actu   |   17/06/2019


Education du chat : les points-clés

En matière d’éducation, le chat est un animal plutôt facile. C’est en effet le plus souvent sa mère qui s’en charge complètement ! C’est pourquoi il est si important de ne pas adopter un chaton de moins de deux mois. Jusqu’à cet âge-là, il doit rester uni à sa mère et sa fratrie pour apprendre quelques règles de vie : comment se laver, ne pas se bagarrer, etc. Pour le reste, le chat est un animal connu pour son indépendance. Toutefois, il existe quelques points-clés pour que votre chat soit parfaitement éduqué.

Apprendre au chat à se servir de la litière

C’est l’un des premiers soucis des maîtres. Personne n’a envie de passer son temps à nettoyer urine et selles de chats ! Lorsque vous adoptez un chaton ou un chat plus âgé, emmenez-le systématiquement dans sa litière après chaque repas ou lorsqu’il se réveille. Il comprendra très vite que c’est ici qu’il doit faire ses besoins. Pensez à placer la litière dans un endroit calme où le chat ne sera pas dérangé. Vous verrez que l’apprentissage est très rapide !

Apprendre au chat à ne pas sauter partout

Par instinct, le chat aime sauter et grimper dans les hauteurs. N’oubliez pas que votre chat est un incroyable athlète-acrobate ! Bien sûr, cela peut représenter des inconvénients, s’il se met à grimper en permanente dans votre vitrine de bibelots ou s’il passe son temps sur votre table à manger ou sur le plan de travail. Plusieurs solutions simples existent pour bien l’éduquer :

-          Utiliser un « non » ferme à chaque fois qu’il grimpe là où il n’est pas censé aller

-          Mettre à sa disposition un arbre à chat pour qu’il puisse se défouler à volonté

-          Utiliser un répulsif là où vous ne souhaitez pas qu’il aille. Le citron est un excellent répulsif naturel, sans danger pour le chat.

Apprendre au chat à ne pas mordre, ni griffer

Il peut arriver à votre chaton ou votre chat de recourir aux morsures et aux griffures, soit dans le cadre de jeux, soit parce qu’il s’énerve ou se sent en danger. Si dans certains cas, cela peut être assimilé à un réflexe naturel de défense, il faut toutefois faire comprendre à votre chat qu’il ne doit pas vous mordre ou vous griffer. C’est d’autant plus vrai si vous comptez de jeunes enfants dans votre famille. Là aussi, utilisez un « non » très ferme à chaque fois que cela se produit, et le cas échéant, faites une petite tape sur les pattes comme le font les chattes avec leurs petits. N’utilisez la punition qu’en cas de nécessité absolue : un chat puni peut aussi devenir un chat très anxieux !

Bien éduquer son chat, c’est aussi prendre soin de lui !

Vous voulez un chat gentil et facile à vivre ? « En échange », votre responsabilité de maître est de bien s’occuper de lui, autrement dit lui fournir tout le nécessaire pour son bien-être. Cela passe bien sûr par la nourriture, des temps de jeux, des câlins, un espace pour lui, mais cela signifie aussi bien surveiller sa santé. Le chat comme tout être vivant peut être victime de virus, parasites, bactéries. Il est donc primordial de lui offrir un bon suivi vétérinaire : vaccinations, consultations dès que des symptômes inhabituels apparaissent…

Et pour éviter tous les désagréments liés aux chaleurs du chat, pensez également à la stérilisation. Certes, cet acte médical peut sembler cruel, mais les études montrent qu’un chat stérilisé est généralement bien moins anxieux et stressé qu’un chat qui subit les périodes de chaleur.

Astuce : Pour faire face aux différents frais de santé de votre chat, pensez à souscrire une assurance animaux qui couvrira la plupart des actes médicaux liés aux maladies et accidents du chat. Chez AssurVeto, vous avez le choix entre 4 formules : la plus économique couvre uniquement les accidents et la plus complète vous offre une prise en charge à 100% des frais en cas de maladies et accidents (avec un plafond de 2000 euros annuels).