Mon chat est un chasseur… est-ce dangereux pour sa santé ?

Actu | 21/11/19


Mon chat est un chasseur… est-ce dangereux pour sa santé ?

Le chat chasse et vous n’y pouvez rien, c’est inscrit dans ses gènes ! En effet, tout chat y compris les chats d’appartement possèdent un très fort instinct de chasseur. Vous aurez sans doute remarqué que même un chat qui n’a jamais vécu dehors adore s’amuser avec ses jouets en forme de souris ou d’oiseau.

Traquer, chercher, s’avancer à pas de loup, sauter et surprendre la proie, qu’elle soit fausse ou réelle, voilà l’une des occupations favorites des chats. Non seulement cela fait partie de leurs gènes de chasseurs carnivores, mais cela s’explique aussi par leur forte propension au jeu. Les petits félins adorent s’amuser et la chasse est sans nul doute leur jeu favori. Si votre chat vit en extérieur, vous vous inquiétez peut-être de ce comportement et de ses conséquences. La santé de votre chat peut-elle être victime de son instinct de chasseurs ? AssurVeto fait le point.

Nature de chat, chasseur de nature !

Vous vivez dans une maison avec un jardin, en ville ou à la campagne ? Il suffit d’une demi-journée d’observation pour constater que votre chat adore vraiment chasser ; ça en devient presque un rituel. Identifier une proie, s’en approcher tout doucement et lui sauter dessus ! Les chats aiment particulièrement chasser les oiseaux, les insectes, mais aussi les petits vertébrés, souris et mulots. Si vous vivez à la campagne, votre chat vous a très certainement ramené à maintes occasions des petits rongeurs devant votre porte.

Car, il faut le souligner : qui dit chasseur, ne dit pas toujours « mangeur ». Dans de nombreux cas, votre chat va passer des heures à poursuivre sa proie, non pas pour la croquer, mais pour vous l’offrir en trophée. Bien que cela ne soit pas très agréable comme cadeau, il ne faut toutefois pas punir votre chat. Ce serait le châtier de suivre sa nature… ce qui n’a guère de sens.

Quand le chat mange sa proie

Si dans la grande majorité des cas, la chasse est avant tout liée au jeu, il peut toutefois arriver que votre chat ait envie de déguster sa proie. Et tout ce qu’il chasse peut y passer : des insectes aux rongeurs, en passant par les oiseaux. Là aussi, il n’y a pas de crainte spécifique à avoir ; le chat est « fait » pour manger ces types de proies. Toutefois, quelques mises en garde s’imposent, en particulier en ce qui concerne les petits rongeurs, souris et mulots. Ceux-ci peuvent en effet être porteurs de parasites qui vont contaminer votre chat. C’est pourquoi, si votre chat passe une grande partie de son temps dehors, il est indispensable que vous le vermifugiez.

Les différents modes de vermifugation du chat

Il existe plusieurs techniques de vermifugation :
- soit elle est effectuée par le biais d’un médicament que le chien avale,
- soit il s’agit d’un produit que vous placez sur son cou avec une pipette,
- soit sous forme de pipettes qui se donnent par voie orale

On ne plaisante pas avec la santé de son chat !

Votre petit compagnon félin a une vie bien remplie, il adore jouer, s’amuser, découvrir le monde… ce qui bien sûr l’expose à de nombreux risques. Qu’il s’agisse de risques d’accidents ou de maladies, votre chat peut être confronté à des problèmes de santé parfois graves. En recourant à une assurance santé chat, vous vous assurez que les frais vétérinaires seront pris en charge par votre assureur. Vous protégez votre animal et en même temps, votre portefeuille !