logo-foire-aux-questions Suis-je multi-assuré? Le point sur l’assurance ski

Actu   |   06/02/2019


Suis-je multi-assuré? Le point sur l’assurance ski

En matière d’assurances, nous nous posons tous régulièrement la question : «Mais ne suis-je pas déjà assuré ? ». Il est vrai qu’aujourd’hui on vous propose pour de nombreux achats de souscrire une assurance : assurance annulation, assurance casse, etc. Or, vous avez souvent le sentiment qu’il ne s’agit que de doublons et que vous êtes déjà très bien couvert par votre assurance multi-risques. 

Mais alors que vous êtes sur le point de partir en vacances aux sports d’hiver, il n’est pas inutile de vous interroger sur l’assurance ski. Que se passe-t-il en cas d’accident de ski ou snowboard ? Qui prend en charge les frais de secours (sur piste ou en hors-piste) ? Et qu’en est-il des frais médicaux ? Et le remboursement des prestations non utilisées (forfait ski, location, etc) ? 

Etes-vous déjà assuré pour vos vacances au ski ? Rien n’est moins sûr !

 

Les risques au ski : des risques bien spécifiques

En ski ou en snowboard, qu’on soit un skieur amateur ou averti, novice ou passionné, on sait qu’il existe une prise de risques. Elle peut être liée à une erreur que l’on commet soi-même, à une collision avec autrui, à un événement naturel (une avalanche par exemple)… 

Et un accident à ski n’est pas anodin, car il nécessite souvent une mobilisation spécifique : une équipe de secours doit en effet aller vous chercher, parfois vous ramener avec une barquette, parfois vous hélitreuiller. Sans parler des cas, où il faut d’abord réussir à identifier votre position si vous êtes en hors-pistes. 

Ces risques très spécifiques au ski rentrent rarement dans les assurances dont vous disposez déjà.

 

Suis-je couvert par mon assurance habitation ?

L’assurance multirisques habitation comporte un volet responsabilité civile, qui concerne les cas où vous provoquez des dommages à un tiers. Si vous cassez les skis ou le snowboard de quelqu’un, ou si vous le blessez, votre assurance pourra jouer. 

Il est également fréquent que votre assurance comporte un volet « rapatriement » en cas de blessure importante. 

Mais pour les frais de secours et recherche si vous vous blessez, renseignez-vous bien. Il est rare qu’ils soient inclus dans votre multi-risques habitation. De même, vous ne serez sans doute pas remboursé pour le forfait de ski non utilisé, la location d’hébergement suspendue, etc.

Par ailleurs, si vous êtes par exemple étudiant en colocation, il est possible de que vous n’ayez pas de responsabilité civile. L’assurance ski s’impose alors de soi.  

 

Suis-je déjà couvert par ma carte bleue pour les risques au ski ? 

Chacun sait que les cartes de crédit couvrent un certain nombre de risques liés aux vacances. Toutefois la garantie neige (autrement dit l’assurance ski) est loin d’être couverte par toutes les gammes de carte bleue. 

Si vous avez une carte bleue classique, vous n’en bénéficierez pas. Il vous faut avoir une carte premium ou gold pour être sûr d’avoir une bonne couverture d’assurance pour le ski. Il faut toutefois savoir que les dossiers à remplir pour activer les assurances peuvent se révéler très fastidieux. 

 

D’autres assurances peuvent-elles déjà me couvrir ? 

Dans les faits, oui. Une Garantie Accidents de la Vie pourra ainsi vous couvrir en cas d’invalidité ou de décès ; les frais de secours peuvent également être intégrés à la GAV. Mais attention aux limites de remboursement prévues dans les contrats !

 

L’intérêt d’une assurance ski spécifique 

En souscrivant une assurance ski dédiée, vous n’avez pas à vous demander si vous êtes couvert et quel contrat mettre en œuvre en cas d’accident ! Votre assurance ski vous accompagne de A à Z, des frais de secours aux frais médicaux, en passant par le remboursement de tous les frais annexes (location, matériel, etc.). 

En outre, une assurance tel qu’AssurSki vous coûte seulement 2,75 euros par jour, soit moins de 20 euros pour votre semaine aux sports d’hiver. Un prix somme toute très raisonnable pour une couverture ultra-compétitive. Vous pouvez ainsi partir skier l’esprit tranquille !