Les astuces contre le stress lié à la nouvelle classe de votre enfant à la rentrée

Actu | 30/08/19


Les astuces contre le stress lié à la nouvelle classe de votre enfant à la rentrée

La rentrée approche à grand pas, et votre enfant se demande dans quelle classe il va être ?

Nous sommes tous passés par là et le stress lié à la future classe de votre enfant est bien légitime.

Généralement votre enfant va placer en haut de sa liste de vœux, d’être avec ses copains ou copines pour la rentrée. En deuxième lieu il aura une préférence pour l’enseignant (essentiellement en primaire, ou il n’y en a qu’un pour toute l’année bien souvent).

Tout d’abord, je vous conseille de le rassurer un maximum en lui faisant passé l’idée que n’importe quelle solution sera bonne pour lui. Dans la mesure où il n’a pas le choix, autant prendre la nouvelle avec positivisme. Si ses copains sont dans une autre classe : la récré sera l’occasion de les voir au moins deux fois par jour et à l’heure du déjeuner. Finalement comme le temps en classe est fait pour travailler, le meilleur pour lui est peut-être d’être séparé de ses meilleurs amis. Le plus dur sera de lui faire accepter cette vision des choses…

Si jamais il se retrouve sans amis dans sa classe, ou s’il change d’établissement, il faut lui expliquer que ce sera l’occasion pour lui de s’en faire de nouveaux. D’une année sur l’autre, chaque enfant grandit et change, et il s’avère souvent que les amis de l’année passée, ne sont pas forcement ceux de l’année suivante.

Avoir l’occasion de mieux connaitre d’autre enfants, est souvent une surprise pour lui. On a souvent des préjugés sur des élèves sans les connaitre ou sans jamais avoir parlé avec eux. Il ne faut pas laisser la rumeur de la cour de récréation, remplacer l’idée personnelle que chacun peu avoir.

Voici une liste pour se faire de nouveaux amis :

-          Dire bonjour avec le sourire à chacun pendant les premiers jours. Ca peut paraitre basique comme conseil, mais c’est un bon début.

-          Ne pas hésiter à « s’incruster » à table le midi en demandant l’autorisation. En effet, il ne faut pas rester dans son coin et forcer le destin pour connaitre les autres.

-          Accepter que l’on plaisante sur soi-même. Les enfants sont parfois cruels entre eux, mais pratiquer une certaine autodérision permet de ne pas être affecté et de maintenir la tête haute dans la classe, à tous moments. Les petites phrases des uns et des autres ne sont pas toujours méchantes.

Au cas votre enfant serait pris à partie par un groupe de la classe ou par un élève, il ne faut pas hésiter à en parler à l’établissement pour stopper immédiatement ce qui pourrait être plus grave si rien n’était fait. La communication avec votre enfant est primordiale, même si elle peut être plus compliqué à l’adolescence.

En dernier recours, est-ce qu’un changement de classe est possible. En règle générale, la réponse est non. C’est d’ailleurs pour cela que les écoles, collèges et lycées ne communiquent les classes que le jour de la rentrée, pour éviter de d’avoir à gérer ces situations en amonts. Il faut comprendre que la composition des classes est le résultat de multiples paramètres qui souvent exclus les amis comme critère de sélection. Quand ce critère existe, c’est justement pour séparer deux élèves turbulents. Vous comprendrez bien, que dans ce cas, il n’est pas question de les remettre ensemble.

Avec tout ces conseils, Assurkids souhaite une bonne rentrée 2019 à votre enfant. Et puis en cas de séparation des deux meilleurs amis du monde pendant la classe, pourquoi ne pas proposer à votre enfant de retrouver son ami lors d’activités extra-scolaires en dehors de l’école pour faire du sport, de la musique par exemple. Ce sera l’occasion à ce moment-là de profiter de notre nouvelle offre de rentrée d’assurance scolaire et extrascolaire à seulement 16€ par an !!