Promener son chien en ville, les règles de sécurité

Actu | 11/11/19


Promener son chien en ville, les règles de sécurité

Vous habitez dans un appartement en ville avec votre toutou ? La promenade est un moment sacré ! Les chiens, quelle que soit leur race et leur taille, ont besoin chaque jour de pouvoir sortir et dépenser leur énergie. Bien sûr, c’est aussi le moment qu’ils attendent pour faire leurs besoins… Bref, la promenade répond à des besoins physiologiques et psychologiques chez le chien. Toutefois, la promenade en ville avec le chien doit répondre à quelques critères de sécurité, car l’espace urbain est aussi une zone de risques : votre chien peut y être victime ou auteur d’accidents. Quelles sont donc les règles à respecter lorsque vous promenez votre chien en ville ?

1ère règle de base : le tenir en laisse

Oui, c’est important de le rappeler. Même si vous pensez que votre chien est très sage et obéissant, et qu’il aura tendance à vous suivre à la trace, vous devez impérativement le tenir en laisse. Votre chien peut avoir une envie impétueuse de traverser la route, de courir derrière un autre chien ou encore d’aller chasser un chat ou un oiseau. S’il n’est pas en laisse, vous courrez au drame !

2e règle : le museler si nécessaire

Pour les chiens de catégorie 1 et de catégorie 2, la muselière est obligatoire sur la voie publique. Si vous ne muselez pas votre chien, vous enfreignez la loi ! Les chiens concernés sont les Amstaff, les Tosa, les Rottweiler, ou encore les Pitbull. Tous ces chiens sont réputés dangereux, c’est pourquoi la loi impose la muselière lors des promenades en ville. La loi précise en outre que c’est une personne majeure qui doit les tenir en laisse.

Si votre chien n’appartient pas à l’une de ces catégories, mais que vous le savez un peu nerveux lorsqu’il se promène en ville, alors il est peut-être plus prudent de le museler par précaution.

3e règle : toujours avoir un œil sur lui !

Lorsque vous vous promenez avec votre chien, votre attention peut rapidement être détournée, que ce soit par une vitrine de magasin, ou encore par une rencontre avec quelqu’un que vous connaissez… Il est important de ne pas laisser la laisse courir et de toujours avoir votre chien en visu. Votre compagnon canin pourrait vite avoir fait de marcher sur la route, d’aller renifler un autre chien ou un passant dans la rue… avec des conséquences parfois très gênantes : accident de la route, blessure, morsure…

4e règle : transmettre ces informations à votre dog-sitter

Si vous faites appel aux services d’un dog-sitter, qui vient chaque jour ou plusieurs fois par semaine, promener votre chien, rappelez-lui l’importance de ces règles de sécurité. Vous pouvez aussi lui demander d’emmener votre chien dans des endroits où il n’aura pas besoin d’être en laisse. Renseignez-vous pour savoir quels sont les parcs et espaces verts de votre ville où votre chien peut être laissé en liberté. A Paris, ce peut être par exemple le Bois de Boulogne ou le bois de Vincennes, ou le cani-parc de Denfert-Rochereau (espace assez petit cependant).

Assurer son chien en cas d’accidents

Une simple promenade en ville peut parfois mal tourner, et votre chien être victime d’un accident de la circulation ou d’une bagarre entre chiens. Le recours au vétérinaire est alors indispensable, que ce soit pour soigner une fracture ou toute autre blessure ouverte. Ce type d’incidents peut rapidement peser sur votre portefeuille, c’est pourquoi il convient d’être prévoyant et de protéger votre chien grâce à une assurance santé pour animal de compagnie. Ayez le réflexe AssurVeto !