Peut-on être allergique aux chats et avoir un chat à la maison ?

Actu | 06/11/2020


Lienhttps://www.assurmix.fr/assurance-animaux

Peut-on être allergique aux chats et avoir un chat à la maison ?

Voilà, vous adorez les gros matous ou les petits chatons, mais invariablement vous vous mettez à tousser en leur présence. Vos yeux deviennent tout rouges, votre nez coule et vous avez même des crises d’urticaire. Pas de doute, vous êtes allergique aux chats ! Comment faire alors si votre souhait le plus grand est d’avoir une petite boule de poils à la maison ? D’entrée, disons-le, l’allergie aux chats est fort peu compatible avec la présence d’un chat chez vous… Si votre envie de cohabiter avec un petit félin est la plus forte, il faudra voir quelles mesures sont envisageables pour exaucer votre vœu. 

L’allergie aux chats : de quoi s’agit-il ?

Quand on évoque l’allergie aux chats, beaucoup pensent que la cause de l’allergie vient des poils. Ce n’est pas le cas ! Les réactions allergiques sont liées à la glycoprotéine Fel D 1 produite par les glandes salivaire et sébacées des petits félins. Problème : cet allergène se retrouve partout où le chat va s’asseoir, s’allonger, car la glycoprotéine se dépose sur les textiles. Et bien sûr, si vous caressez un chat ou s’il vient vous lécher la main, vous êtes en contact direct avec l’allergène en cause. 

Quand survient l’allergie aux chats ?

Il faut savoir qu’il est possible de développer cette allergie à tout âge et à tout moment de la vie. Vous pouvez donc du jour au lendemain avoir des réactions allergiques, alors que vous avez eu des chats toute votre vie !

Bon à savoir : certaines personnes allergiques aux chats sont allergiques à tous les chats… sauf au leur !

Les symptômes de l’allergie 

Ils touchent essentiellement la sphère ORL. Rhinite, éternuements, conjonctivite, asthme, mais aussi boutons cutanés ou eczéma… Dans les cas les plus graves, l’allergie peut même provoquer des chocs anaphylactiques avec défaillance grave d’organes vitaux. 

Être allergique et vivre avec un chat : possible ou non ? 

Dans un premier temps, il est nécessaire de confirmer votre allergie en prenant rendez-vous avec un allergologue. Celui-ci saura également vous indiquer le degré de sévérité de votre allergie. Si celle-ci est très forte, il faudra renoncer à vivre avec un chat, cela vous ferait prendre trop de risques pour votre propre santé. 

Si l’allergie est modérée, vous pouvez mettre en place une sorte de « protocole » pour lutter au mieux contre votre allergie.  

Que faire pour limiter les effets de l’allergie au chat dans votre maison ? 

Plusieurs solutions peuvent vous permettre de coexister avec un chat, même si vous êtes allergique :

  • Passez très régulièrement l’aspirateur partout chez vous, pour tenter au mieux de faire disparaître les substances allergènes qui se déposent sur les surfaces textiles
  • Aérez très régulièrement votre maison
  • Choisissez un canapé qui ne soit pas en tissu, donc plutôt cuir ou simili, de façon à pouvoir le laver très facilement
  • Si vous touchez votre animal, lavez-vous bien les mains aussitôt après
  • Ne laissez pas votre chat entrer dans votre chambre, pour être sûr.e que vous ne serez pas pris.e de crise pendant la nuit !
  • Prendre des antihistaminiques. 

 

Existe-t-il des races de chats moins porteuse d’allergènes ? 

On estime généralement qu’il n’existe pas de réelle différence entre les chats, toutes les races portent l’allergène. Les chats non castrés sont eux, encore plus porteurs que les autres. 

Les chats nus (Sphynx, Peterbald et Donskey) sont une option, car vous pourrez les shampooiner plus facilement et ainsi éliminer les excédents de sébum porteurs d’allergène. Attention cependant, il ne faut pas multiplier les lavages pour vos petits matous, car vous risqueriez de déséquilibrer leur santé !

Une assurance pour protéger votre chat chéri

Si vous choisissez d’avoir ou de garder un chat, alors même que vous êtes allergique, sans nul doute êtes-vous accro à votre jolie petite boule de poils ! Et comme le dit l’adage « Qui aime bien… protège bien ! ». Pour que votre chat soit aussi en forme que vous, pensez à souscrire une mutuelle santé chat qui prendra en charge votre félin en cas de maladie ou d’accident. Vous n’aurez ainsi pas la crainte lorsque vous l’emmènerez chez le vétérinaire d’avoir une facture très élevée à honorer.