logo-foire-aux-questions Qu’appelle-t-on les temps d’activités péri-scolaires ?

Actu | 17/06/2019


Qu’appelle-t-on les temps d’activités péri-scolaires ?

Depuis la rentrée de septembre 2018, la plupart des écoles ont repris le rythme de la semaine de 4 jours. Pour autant, bien heureusement, les parents ne se retrouvent pas sans solution pour le 5e jour ! Si les enfants ne suivent pas de cours ce jour-là, ils se voient souvent offrir un programme d’activités péri-scolaires, une partie de la journée (tout dépend toutefois des communes). Mais de quoi s’agit-il ? Et vos enfants sont-ils couverts en cas d’accidents lors de ces activités. Votre assureur scolaire AssurKids fait le point.

Définition des temps d’activités périscolaires

Le terme périscolaire prend son préfixe du grec « peri », qui signifie « autour ». Autrement dit, les activités périscolaires sont celles qui gravitent autour de l’école, et qui d’une certaine manière complètent les enseignements qui y sont dispensés. Du fait de la nouvelle réforme scolaire de 2018 qui a vu de nombreux établissements revenir aux 4 jours, l’offre d’activités périscolaires s’est renforcée. C’est ce que le Ministère de l’Education Nationale a nommé « Plan Mercredi ».

Quels types d’activités sont proposés ?

Les activités périscolaires créées dans le cadre du Plan Mercredi visent toutes à favoriser le développement de l’enfant autrement que par les enseignements en classe. Il peut s’agir de développement de la motricité, de l’éveil musical, de la découverte d’activités manuelles, de sports, d’activités culturelles… Votre enfant va pouvoir dépenser son énergie et voir ses horizons s’ouvrir grâce à ses activités !

Qui gère les activités périscolaires ?

Ce sont les collectivités territoriales et les EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) qui prennent en charge financièrement ces Temps d’Activités Périscolaires (TAP). Le personnel qui encadre les enfants dans le cadre des TAP peut se composer d’enseignants, d’animateurs, d’ATSEM et parfois de bénévoles. Attention, cependant toutes les communes ne proposent pas ces activités, tout dépendant des financements disponibles. De plus, les activités périscolaires du mercredi, quand elles existent, ne couvrent pas toute la journée. Il faudra donc de toutes façons, soit trouver un mode de garde complémentaire ou proposer des activités dites extra-scolaires à vos enfants : inscription à un centre de loisirs, à une association sportive, un club de danse, etc.

Et que se passe-t-il en cas d’accident pendant les TAP ?

Quelle que soit l’activité pratiquée par votre enfant lors de son temps périscolaire, il n’est pas à l’abri d’une mauvaise chute, d’une bousculade… Lunettes ou dents cassées font partie des petits incidents qui émaillent régulièrement le parcours de l’enfant dans son jeune âge. Mieux vaut alors disposer d’une bonne assurance scolaire (prenant aussi en charge le périscolaire) pour être couvert au mieux sur les frais liés à la santé.

L’assurance scolaire Assurkids (avec ses formules Sécurité et Tranquillité) vous permet de voir vos enfants partir à leurs activités périscolaires, sans craindre qu’un petit accident fâcheux coûte cher à votre portefeuille !

 

Ne pas confondre TAP et activités extra-scolaires

Tout d’abord, il faut insister : le Plan Mercredi n’est pas appliqué partout. Dans certaines communes, aucune activité spécifique n’est proposée, mais les enfants peuvent rester à la garderie (celle-ci est aussi considérée comme un espace périscolaire) au moins une partie de la journée.

Dans d’autres cas, les parents optent pour l’inscription de leurs enfants à des activités que ceux-ci ont choisies : centre de loisirs, club de foot, conservatoire, studio de danse, etc.

Toutes ces activités relèvent donc d’un choix privé et sont considérés comme des activités extra-scolaires. Dans ce cas, il faudra donc assurer votre enfant avec une assurance couvrant également l’extra-scolaire. Chez AssurKids, c’est la formule Tranquillité qui protègera ainsi votre enfant, aussi bien sur son temps scolaire que sur toutes ses activités non rattachées au champ de l’école !