logo-foire-aux-questions Snowboard : des frissons… pas sans risques !

Actu   |   26/09/2018


Snowboard : des frissons… pas sans risques  ! Le snowboard est un sport d’hiver qui s’est considérablement popularisé depuis les 20 dernières années, notamment auprès d’un public jeune. Ce sport de glisse, porté par des icônes tels que Shaun White, offre des sensations incroyables sur la neige, mais encore faut-il en mesurer les risques.

Le nombre d’accidents de snowboard augmente régulièrement depuis la fin des années 1990, certes parce que le sport est plus pratiqué qu’autrefois, mais aussi parce que certaines mesures de prudence ne sont pas prises en compte. Dans tous les cas, alors que la nouvelle saison de sports d’hiver se profile, il convient de penser à souscrire une assurance ski afin de pouvoir faire du snowboard en toute sérénité. 


Quels risques pour le rider ?

En janvier 2018, le Journal Américain des chirurgiens orthopédiques a publié une intéressante étude révélant que les personnes pratiquant le snowboard étaient trois plus susceptibles de se blesser que les skieurs. En cause, ce qui est présenté d’une part comme des comportements à risques : prise de vitesse trop élevée sans maîtrise suffisante du snowboard, réalisation de défis et figures techniques trop difficiles pour un niveau donné, mais aussi absence de préparation physique suffisante. 


Les accidents de snowboard en France

Pour avoir une vision globale des accidents de snowboard en France, il faut se référer à l’observatoire publié chaque année par l’association « Médecins de Montagne ». Le dernier rapport disponible, sorti en 2018, montre qu’en France 12% de tous les accidents liés au sport d’hiver concernent les amateurs de snowboard. Si le chiffre reste faible par rapport au ski, c’est tout simplement parce que le nombre de skieurs reste bien plus élevé que celui des riders. 

Le rapport indique que les blessures les plus fréquentes en snowboard sont :
----------------------------------------------------------------------------------------------------
- la fracture du poignet (27%)
- la lésion de l’épaule (18%)
- l’entorse du genou (6%)

Il est important également de souligner que 3% des blessures en snowboard sont des traumatismes crâniens, dont les conséquences sur la santé peuvent être catastrophiques. 

Il n’existe pas de statistiques détaillées précisant le nombre d’accidents en snowboard hors-piste et en snowboard sur piste. Cependant, l’ANENA (association d’étude de la neige et des avalanches) rapporte chaque année plusieurs cas de snowboarders pris dans des avalanches en pratiquant du hors-piste.


Comment limiter les risques en snowboard ? 

Il existe de nombreuses façons de prévenir les accidents.

- Pour commencer, il est important de bien se préparer physiquement, autrement dit de ne pas commencer la saison de snowboard après avoir passé 9 mois sans sport ! 
- Il faut ensuite s’assurer de la qualité et du bon état de son matériel (planche, fixations, boots). 
- Ensuite, et c’est un conseil de grande importance, il est particulièrement recommandé de porter des protections : pour les poignets et pour la tête. Rappelez-vous que le casque peut sauver une vie !

Enfin, il faut rappeler quelques conseils de bon sens. Même si vous êtes un excellent rider, il faut toujours regarder la météo et les risques d’avalanche avant de vous aventurer en hors-piste. En France, il faut consulter le site de Météo france, rubrique montagne pour connaîtres les derniers bulletins de risques d'avalanche.

Dernier point, soyez courageux mais pas téméraires ! Si vous sentez que vous sortez de votre zone de confort, ralentissez tout simplement. 


L’assurance ski pour pratiquer le snowboard en parant à toute éventualité

Compte tenu du niveau de risques qui concerne les riders, en particulier les débutants (deux fois plus exposés que les pratiquants avertis), il est préférable de partir en vacances d’hiver en ayant souscrit une bonne assurance ski/ snowboard. Ces assurances dédiées vous couvrent en particulier pour les frais de recherche et secours, ainsi que les frais médicaux engagés en cas d’accident. 

Une assurance ski/ snowboard telle qu’Assurski vous couvre aussi bien pour la pratique du snowboard sur piste qu’en hors-piste. Bien entendu, le fait d’avoir une bonne assurance sports d’hiver ne doit pas vous empêcher de prendre les précautions mentionnées ci-dessus. Comme le dit l’adage, « mieux vaut prévenir que guérir » ! 

Découvrez tous les avantages de l’assurance ski Assurski !