Accidents de sports d’hiver : le bilan de la saison passée

Actu | 11/03/19


Accidents de sports d’hiver : le bilan de la saison passée

Alors que le « top départ » des vacances de février vient d’être donné, il n’est pas inutile de jeter un œil sur le rapport qu’a publié en janvier l’Association des Médecins de Montagne. Son Observatoire sur les accidents de ski de l’année précédente est un rappel nécessaire sur les risques inhérents à la pratique des sports d’hiver.

Quels sont les accidents les plus fréquents ? Les publics les plus concernés ? Dans combien de cas a-t-on dû recourir aux secours sur pistes ? Autant d’informations qui incitent à prendre des précautions et qui montrent que l’assurance ski reste un produit important pour se protéger lors des séjours à la neige.

 

Les principaux enseignements sur la saison 2017-2018

Au cours de la saison passée, ce ne sont pas moins de 144 000 personnes qui ont dû être prises en charge par les médecins de montagne. Les blessés sont à 87% des skieurs et à 12% des snowboarders. On constate sans surprise que les profils les plus à risque sont les débutants.

Au cours de la saison passée, les principales blessures aux sports d’hiver ont été les suivantes :

-          Entorse du genou : 27%

-          Lésions de l’épaule : 16%

 

-          Fractures du poignet : 7%

Les traumatismes crâniens (engendrés dans ¼ des cas par des collisions) ont concerné 3,2% des blessés aux sports d’hiver en 2017-2018. L’association des médecins de montagne souligne toutefois que le port du casque est en progression : aujourd’hui 70% des adultes en portent un pour leur pratique des sports d’hiver (contre 96,5% chez les enfants).

 

Les conseils de prévention contre les accidents de sports d’hiver

Dans l’observatoire de cette année, les Médecins de Montagne insistent particulièrement sur deux points :

-          Snowboard : l’accident le plus fréquent en snowboard est la fracture du poignet (25% des cas). Or, il s’avère que seuls 7% des snowboarders utilisent des protections… Si l’utilisation des protections de poignet se généralisaient, l’impact sur les fractures de poignet serait direct.

-          Ski : en ski, c’est l’entorse du genou la plus redoutable. Dans de nombreux cas, elle est liée à un problème de réglage des fixations. Soyez donc particulièrement attentif à ce point lorsque vous vous équipez !

 

        L’assurance ski : pour faire face aux risques

Comme on vient de le voir, si ski et snowboard sont bien sûr synonymes de plaisir et de frissons, ils comportent aussi leur part (élevée) de risques… encore plus quand vous êtes débutant. Plutôt que de se fier à sa bonne étoile, il est plus prudent de souscrire une assurance ski qui vous accompagnera de A à Z en cas d’accident : prise en charge des frais de recherche et secours, des frais médicaux, de rapatriement… et même de la responsabilité civile, si c’est vous qui causez des dommages à autrui. Un produit complet pour profiter des sports d’hiver en se sachant bien protégé.